Qui a dit que les Français n’aimaient pas Mc Do ?

francais mac do

Décembre 2017. Un nouvel échec pour les opposants à Mc Do. Après des mois de mobilisation, le roi du hamburger ouvre un restaurant à Mende, en Lozère. En apparence banale, cette ouverture est en fait très symbolique : Mc Donald’s vient de conquérir le dernier des départements français où il n’était pas implanté. Symbole de l’ultralibéralisme et de la malbouffe, l’entreprise n’en est pourtant pas à son premier bras-de-fer avec les altermondialistes et autres opposants à l’empire Mc Do (et à tout ce qu’il représente).

Tout le monde a encore en tête le célèbre démontage du restaurant de Millau en août 2001, pour lequel José Bové a depuis été condamné à 3 mois de prison ferme. Pourtant, même si la majorité des Français n’ont pas une bonne image de Mc Do, le marché français est l’un des plus dynamiques pour l’entreprise. 5,5 % de croissance en 2016 et même 10 % en 2015. Le 24 janvier dernier, Jim Skinner, PDG de Mc Donald’s, soulignait une nouvelle fois les bons résultats de Mc Do France, à l’occasion de la publication des résultats de l’entreprise pour 2005.

La clé du succès ?

Le marketing nutritionnel, ou marketing santé. Depuis quelques années, Mc Do France mise sur l’alimentation saine. En 30 ans, le nombre de produits vendus y est passé de 10 à 52, soit deux fois plus qu’en Allemagne et qu’en Angleterre. Salades, yaourts, eau minérale, mais aussi fruits frais en sachet et compotes se sont largement généralisés sur les plateaux des consommateurs.

Dernières innovations : la possibilité pour les enfants de choisir des bâtonnets de carottes crues à la place des frites dans leur menu. Démagogie commerciale. Assortis de campagnes publicitaires, posters et livrets explicatifs disponibles dans les restaurants, ces nouveaux produits tentent en tout cas d’effacer l’image de malbouffe à laquelle est généralement associé Mc Donald’s.

Moins de calories... plus d'argent !

Rééquilibrage des menus, mais aussi plus grande transparence sur le nombre de calories contenus dans les produits. Au dos de la plupart des sets posés sur les plateaux, les clients ont désormais accès à la valeur nutritionnelle de chaque produit. Calories, protides, glucides, lipides, fibres et sodium, tout y est soigneusement noté. Et sur le site Internet de l’entreprise, un calculateur nutritionnel permet à chacun de calculer de chez soi le nombre de graisses ingurgitées à chaque visite. Sachez tout de même qu’un Big Mac est plus calorique au Canada (540 Kcal) qu’en France (492 Kcal tout de même). Mais Mc Do ne saurait s’arrêter là dans sa campagne pour une alimentation saine.

En 2006, l’entreprise présentait une nouvelle signalétique qu’elle compte mettre en place sous peu sur l’ensemble de ses emballages. A l’aide de cinq pictogrammes, le client saura dès lors s’il a atteint les quantités recommandées selon ses besoins physiologiques, ou s’il peut reprendre une petite glace, « avec beaucoup de cacahouètes ».

Autre élément sur lequel Mc Do mise depuis cinq ans pour redorer son image auprès des consommateurs français : la charte de qualité, dite « Socle commun de qualité agricole », que l’entreprise signe avec ses fournisseurs. Traçabilité, normes d’hygiène, respect de l’environnement et bien-être animal sont au cœur de la charte, qui interdit également les OGM et certains antibiotiques. Chez Mc Do aussi, l’éthique fait recette.
Grâce au marketing nutritionnel, Mc Donald’s est donc en train de se doter d’une image plus saine auprès des consommateurs français, et c’est sans doute pour cette raison que Mc Donald’s France est une des filiales les plus dynamiques du groupe.

Chiffre clefs

Entre 1999 et 2005, environ 280 nouveaux restaurants ont ouverts, contre seulement 17 pour son principal concurrent Quick. Si beaucoup de Français détestent l’image véhiculée par Mc Do, ils ne sont décidemment pas les derniers à s’y rendre.

6 réactions à Qui a dit que les Français n’aimaient pas Mc Do ?

  • On ne parle que de la bouffe, d’accord c’est avant tout un restaurant mais l’image que les français ont du mac do (du cote des opposants) concerne le principe mac Donald: profit au détriment de la qualité de vie (clients comme employés), c’est un concept que l’on refuse, plus qu’une intoxication!!! Je pense que point de vue “hygiène alimentaire”, on trouve plus de bactéries dans un bon fromage artisanal que dans un burger…

  • Pour moi Mc Do c’est le break familial pour pas trop cher en plus…
    pas besoin de faire la cuisine, mais on mange chaud. Les enfants jouent à l’aire de jeux et s’ils sont turbulents cela ne gêne personne.
    En conservant la base d’une portion de frites, du pain et du soda, je suis convaincu qu’il y aurait moyen de lancer un autre concept plus diététique.

  • Je crois qu’il faut arrêter la parano. Oui c’est vrai Mc Do c’est de la merde mais je doute que ce que vous mangiez chez vous soit de meilleure qualité. Moi aussi j’ai travaillé à Mc Do et je m’attendais franchement à pire. C’est de la restauration rapide comment voulez-vous que l’hygiène soit au top ? Personne ne vous oblige à manger un Big Mac et tout le monde connait la situation, donc si le leader ship américain continue sa course folle en Europe c’est bien grâce à nous alors arrêtons de râler et assumons ce que nous sommes.

  • Les règles d’hygiène sont effectivement aberrantes chez Mc Do. J’y ai travaillé durant tout l’été et j’ai pu me rendre compte du mensonge bien huilé sur la propreté. Je m’explique: tant que l’on est devant les clients il faut respecter les règles d’hygiène version Mac Do ; se laver les mains dès qu’on se touche le visage, ne toucher à rien avec nos mains, … mais dès que le client ne nous voit plus alors là c’est la fête! Les gobelets sont stockés à même le sol, et les petits pains attendent sagement dans le couloir que quelqu’un s’en occupe (ils peuvent attendre des heures). je ne parle pas de la tenue que l’on m’a fourni: celle d’un précèdent employé sans même la laver et de surcroît trouée et sans les boutons !
    Alors là on peut parler d’hygiène mais pas pour tout le monde. On fait juste un spectacle qui dupe le client et les coulisses peuvent attendre!
    Je ne parlerais pas des cuisines tout a été dit!

    • Je travaille chez Mac do depuis un certain temps et j’aimerai réagir fac aux critiques concernant l’hygiène. Certes il doit y avoir des restaurant des plus horrifiant, mais sachez qu’il y a des restaurant très propres, là où les règles d’hygiènes sont scrupuleusement respectées. Ne serait que par pressions syndicales, sachez que l’hygiène est un domaine que l’on ne peut délaisser. Alors avant de généraliser, il faut commencer par mieux se renseigner …

    • Et il n’y a malheureusement pas qu’a mc do que les conditions d’hygiène ne donnent pas envie d’y revenir en tant que client. Ayant moi-même travaille pendant mes études dans une cafétéria, c’est horrifiant! il n’y a guère que les grillades (cuites a la demandée) que je pourrais recommander !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires